1.7.06

Sagesse des morts (suite)Le mort du jour : Lev Davidovitch Bronstein (<--clic)


Le message que me laisse Jean-Charles Edouard Krivine, le chef de l'orchestre rouge, me remet en mémoire la phrase dont j'ai fait ma devise.
Je tire cette phrase de l'oeuvre complètée du regretté Lev Davidovitch Bronstein, alias Léon Trotzky.
Cette fière devise mériterait d'être gravée au fronton de tous les édifices publics.
Je la laisse ici à votre méditation :

"Le devoir m'appelle, le pouvoir ma pioche"




et maintenant notre grand jeu-concours


Tirez au sort un de ces outils et posez vous la question : "Une mauvaise pelle est-elle préférable à une bonne pioche?" (in"La deuxième chute de Ramon Mercader" de Joseph Vissarionovich Djougachvili , Kremlin ed.)

prolétaires de tous pays, répondez au sondage !


Libellés :

1 Comments:

Anonymous Anonyme said...

le lien potager vers le concombre masqué, je kiffe

11:06 AM  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home