19.3.07

Nicolas Paul Stéphane Sarközy de Nagy-Bocsa , Javert pour les intimes

Qui prétendait qu'on n'avait jamais retrouvé Javert, après qu'il se fût jeté dans la Seine?

Le corps, bien sûr n'a jamais été repêché. Mais son esprit, lui, est toujours bien vivant.

Battisti n'est pas Jean Valjean. Cependant, Nicolas Paul Stéphane Sarközy de Nagy-Bocsa est une espèce (pas la meilleure) de Javert qui voudrait se faire passer pour M. Madeleine.
Le vrai misérable, c'est lui.

Libellés : ,

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home