11.5.06

ça, c'est du sérieux et c'est une vraie invitation



Notre poème est à nous
Ceci est une invitation pour une,deux,trois, dix personnnes…, mais pas des cons...
C’ est un spectacle, à la bonne franquette, à la bonne goguette
C’est de la chanson
C’est fraternel, C’est militant
C’est AVEC des Rmistes, un accordéoniste , des pasd’accordistes, des têteduristes
C’est généreux, c’est résistant
C’est nourrissant, c’est désaltérant, c’est gratuit, c’est
CHRISTIAN PACCOUD
Qui Chante pour nous à PEZENAS
Le 9 Juin 19h Gare du Nord
Apéro, concert, auberge espagnole (on y vient avec sa bouffe, ses idées et ses mots, et on partage le tout jusque tard…)

Christian Paccoud
Ce que la presse en dit : « Il est de la race des géants, des seigneurs, du peuple »
« Rarement on aura autant approché l’idée de la chanson populaire : celle qui parle du peuple, qui parle au peuple, qui prend aux tripes, dont on reprend et mémorise sur l’instant chaque refrain. De ceux qui nous portent, nous galvanisent.Christian Paccoud est un choc rare, unique : il bouscule ce qu’on croyait savoir sur la chanson.
Sans souffler et sans répit, il colle ses chansons les unes aux autres comme si elles n’en faisaient plus qu’une, en une sorte de chronique d’un peuple qui doute, mais qui lutte, qui peine à souffler les braises de la révolution. Qui fermente et chante, réanimant toute vie par la chanson.
Pas de micro, lui n’en a pas besoin pour hurler son chant, celui des réprouvés de la vie, ceux qui trouvent chauffage dans la cage d’escalier : Crache le feu, l’amour et dis ton nom/qu’on l’entende avenue du Dragon.
Paccoud est un poing dans la gueule, un choc, un crachat dans la soupe.Jean Ferrat, invité sur France 2, s’est permis d’y imposer Christian Paccoud. On comprend pourquoi.
Michel Kemper
Christian Paccoud c'est une voix tonitruante qui vient des tripes pour appeler à la mobilisation, à la solidarité entre ses frères humains sur les notes de son piano à bretelles. Paccoud revendique haut et fort, chante la condition ouvrière, le drapeau rouge et le drapeau noir en étendard pour gueuler contre les injustices. Loin des systèmes médiatiques, Paccoud parcourt son chemin de révoltes en chantant nos maux, nos revendications et nos espoirs sans micro et avec cette conviction qui vous prend au tripes par sa sincérité.
Christian Paccoud est un chanteur de conviction, frondeur et passionné, vibrant de désespérance, sensible à la souffrance des hommes, refusant le système, utopiste résistant, humaniste comme il en est peu. Christian Paccoud est un des derniers chanteurs résistants qui sont capables d'émouvoir et de remuer notre égoïsme.Gérard Gorsse
Discographie- 3 Albums du"Loup du Faubourg" :"Arthur","Des roses et des chiens", "Notre poème est à nous". Je vous conseille d'écouter le CD "Notre poème est à nous" enregistré au Limonaire, Christian nous refile son émotion en pleine gueule avec une conviction qui donne la chair de poule.

http://www.chansonrebelle.com/decouvertes/paccoud.htm


Site officiel : http://parlerdebout.free.fr/paccoud.html
Sites conseillés:

http://www.leloupdufaubourg.com/artistes/artiste.php?idartiste=14&lg=fr (avec 3 petits extraits, en particulier "le monde est fou", la plus belle chanson du monde)
http://sdmdm.free.fr/artistes2000/plachfr/sdmdmtab_cpaccoud.html

il faut aussi gouggler un peu, si on n'est pas trop feignant, on verra que Paccoud a composé et joué sur scène la musique de la dernière pièce de Valère Novarina à la Comédie Française :
http://www.fluctuat.net/2837-L-Espace-Furieux-Valere-Novarina

Libellés :

1 Comments:

Anonymous ranyanya said...

cela mérite bien un commentaire, j'espère d'ailleurs de pouvoir m'y prendre correctement, hier au soir j'ai eu une leçon de ma fille cadette qui en connaît...
il faut croire que le fléau de ce temps s'empire, j'ai pas le temps, mais mais mais, où passent mes journées? cela mérite x ???
je m'applique pour lire la riche prose d'eulnanar, si loin de nous, sniff, sniff. mais quel bonheur de retrouver son langage, il faudra que j'essaie, encore énième fois, motiver eulpirus pour découvrir les moyens modernes de communications et de ne pas rêver de tous saumons qu'il aurait pu attrapper... mais je crois que je vais me lasser? ou non? to leave or not ?
à plus

9:19 PM  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home