3.7.06

Du roller au Karcher, du tireur au trieur (<--clic)


ça, c'est Arnaud Klarsfeld, photographié au cours de son récent service militaire en Israël, où il a été employé comme garde-frontière (je n'invente rien) et occupant de la Palestine, dans la région de Bethléem (je n'invente rien).


CHASSE À L'ENFANT

Bandit ! Voyou ! Voleur ! Chenapan !
Au-dessus de l'île on voit des oiseaux
Tout autour de l'île il y a de l'eau
Bandit ! Voyou ! Voleur! Chenapan !
Qu'est-ce que c'est que ces hurlements
Bandit ! Voyou ! Voleur ! Chenapan !
C'est la meute des honnêtes gens
Qui fait la chasse à l'enfant
Il avait dit J'en ai assez de la maison de redressement
Et les gardiens à coups de clefs lui avaient brisé les dents
Et puis ils l'avaient laissé étendu sur le ciment
Bandit ! Voyou ! Voleur ! Chenapan !
Maintenant il s'est sauvé
Et comme une bête traquée
Il galope dans la nuit
Et tous galopent après lui
Les gendarmes les touristes les rentiers les artistes
Bandit ! Voyou ! Voleur! Chenapan !
C'est la meute des honnêtes gens
Qui fait la chasse à l'enfant
Pour chasser l'enfant pas besoin de permis
Tous les braves gens s'y sont mis
Qu'est-ce qui nage dans la nuit
Quels sont ces éclairs ces bruits
C'est un enfant qui s'enfuit
On tire sur lui à coups de fusil
Bandit ! Voyou ! Voleur ! Chenapan !
Tous ces messieurs sur le rivage
Sont bredouilles et verts de rage
Bandit ! Voyou ! Voleur ! Chenapan !
Rejoindras-tu le continent rejoindras-tu le continent
Au-dessus de l'île on voit des oiseaux
Tout autour de l'île il y a de l'eau

JACQUES PRÉVERT, Paroles (1946)

Puisque la poésie ne vous dit rien, et pour montrer que je ne suis pas à ça près , je vais citer l'évangile (l'homoncule hongrois me fait tomber de plus en plus bas).
ça devrait vous rappeler quelque chose, même si c'est vieux comme Hérode :


La fuite en Egypte
13 Après leur départ, voici que l'Ange du Seigneur apparaît en songe à Joseph et lui dit : "Lève-toi, prends avec toi l'enfant et sa mère, et fuis en Egypte; restes-y jusqu'à nouvel ordre, car Hérode va rechercher l'enfant pour le faire périr." 14 Joseph se leva, prit avec lui l'enfant et sa mère, de nuit, et se retira en Egypte. 15 Il y resta jusqu'à la mort d'Hérode, pour que s'accomplisse ce qu'avait dit le Seigneur par le prophète : D'Egypte, j'ai appelé mon fils.
Le massacre des enfants à Bethléem
16 Alors Hérode, se voyant joué par les mages, entra dans une grande fureur et envoya tuer, dans Bethléem et tout son territoire, tous les enfants jusqu'à deux ans, d'après l'époque qu'il s'était fait préciser par les mages. 17 Alors s'accomplit ce qui avait été dit par le prophète Jérémie :
18 Une voix dans Rama s'est fait entendre,des pleurs et une longue plainte :c'est Rachel qui pleure ses enfants et ne veut pas être consolée, parce qu'ils ne sont plus.
Le retour d'Egypte
19 Après la mort d'Hérode, l'Ange du Seigneur apparaît en songe à Joseph, en Egypte, 20 et lui dit : "Lève-toi, prends avec toi l'enfant et sa mère, et mets-toi en route pour la terre d'Israël; en effet, ils sont morts, ceux qui en voulaient à la vie de l'enfant." 21 Joseph se leva, prit avec lui l'enfant et sa mère, et il entra dans la terre d'Israël. 22 Mais apprenant qu'Archélaüs régnait sur la Judée à la place de son père Hérode, il eut peur de s'y rendre; et, divinement averti en songe, il se retira dans la région de Galilée 23 et vint habiter une ville appelée Nazareth, pour que s'accomplisse ce qui avait été dit par les prophètes : Il sera appelé Nazôréen.
Evangile selon Mathieu

Il y a des jours, comme ça, où l'actualité donne envie de vomir, dès le matin.

L'homoncule hongrois est DANGEREUX
Il présente la scolarisation des enfants sans papiers comme un DROIT dont les immigrés profiteraient pour contourner la loi. Faut-il rappeler à cet avocat que la scolarité est OBLIGATOIRE en France et qu'il s'agit là du premier DEVOIR républicain accompli par les immigrés, fussent-ils clandestins.
En argot, "avocat" se dit "menteur" ou "baveux".

En psychologie, on sait que la stratégie favorite de tous les grands pervers consiste à pratiquer la double impasse : "Je t'oblige à inscrire tes enfants à l'école, sinon je te fous en tôle. En le faisant, tu te dénonces, donc je te fous dehors."
Dutroux n'a pas agi autrement avec ses victimes pour les tenir silencieuses au fond de sa cave.

Pour donner un look humanitaire à ses sales petites procédures, l'homoncule hongrois fait appel à un autre avocat, garde-frontière éprouvé, connu comme le fils-à-sa-maman. Celle-ci s'est illustrée par une gifle (<--clic!) ô combien méritée et courageuse.
Beate, reviens, ya une paire de gifles(*) qui se perd !

(*) une pour le fiston, une pour le ministron

et on n'oubliera pas le petit sondage !

Libellés :

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home