18.7.06

que ceux qui veulent vomir lèvent la tête

Le paradis, c'est pour les morts. Les dieux règnent sur des morts. Les meilleurs morts, ce sont les enfants : ils n'auront même pas eu de vie, ou si peu.
Ce que les fanatiques haïssent, dans le fond, c'est la vie.
Même la leur.
Que leur dieu s'appelle dollar, jehova, allah, pétrole, jésus, peu importe : le cri de guerre, c'est "viva la muerte".
Régner sur un champ de ruines, quelle belle ambition.
Pas la peine de caricaturer les prophètes bush, élie,mahomet, standard oil, jésus. Moi, j'ai la photo, en couleurs, de leur patron :

Libellés :

1 Comments:

Anonymous Julien Chamö said...

J'avais déjà remarqué depuis tout petit que la guerre ne menait à rien. Pourtant je m'y étais essayé quand j'étais un enfant point encore boutonneux. Avec le recul, il me semble néanmoins que j'étais légèrement moins con que la moyenne des adultes qui croient en un Dieu qu'ils n'ont jamais vu et ne verront jamais.
Faut-y être con pour imaginer qu'il y ait un grand bonhomme tout puissant - de surcroit barbu - qui nous promet le paradis si on fait pas trop les cons. Et après, on fait quoi nous les gentils ? On se fait chier combien de milliards de millénaires avant qu'on nous promette un autre paradis. Non mais, ça va durer encore longtemps toutes ces conneries !
A mon avis, c'est le Docteur Petiot qui doit se fendre la gueule.
Ca, c'est du coup de gueule où je ne m'y connais pas.

11:04 PM  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home