25.3.07

Besancenot, filleul d'Aillagon, grosse tête de pioche



Avec sa tronche de beau-fils idéal, le Tintin de la lutte des classes continue son petit bonhomme de chemin sous l'oeil forcément bienveillant des media: l'essentiel de son discours consiste à dénigrer les candidats de gauche.
Le petit télégraphiste de Nicolas Paul Stéphane Sarközy de Nagy-Bocsa fait merveille, comme le chassepot de Napoléon III en son temps.
Il reprendra son hibernation quinquennale dans la semaine qui suivra les législatives, avec la bonne conscience du devoir accompli, avec Arlette (ardente militante de la retraite à 60 ans,rappelons-le), dès que Nicolas Paul Stéphane Sarközy de Nagy-Bocsa aura sa majorité.
La théorie du bonnet-blanc et du blanc-bonnet nous a valu 7 ans de Pompidou ou Giscard,( je ne me souviens plus), et 5 ans de Chirac supplémentaires.
Faute de Grand Soir tout de suite, Besancenot nous prépare cinq ans de petits matins glacés.
Car les rafles ne font que commencer.

PS (!?) : voila ce que l'on trouve quand on cherche "besancenot" sur google-image. Est-ce un fan-club ? En tout cas, le lien dans le profil renvoie à la LCR !! CLIQUER ICIhttp://www.gamekult.com/internaute/99378/

On trouve aussi : http://www.homme-moderne.org/plpl/n14/p10I.html

Libellés : ,

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home