21.5.07

Etre refroidi, faire long feu

Il ne s'est rien passé cette semaine. Strictement rien. Strictement rien d'important qui n'ait été peu ou prou dit, prédit, entrevu, prévu ici ou là dans le présent blog à l'occasion de la campagne électorale.

En rajouter serait donc épiloguer inutilement et tirer à la ligne.

Si tout est dit, il n'y a rien à dire.

Il faudra attendre que la colère revienne.

En attendant, si vous voulez lire (en mieux) ce que j'aurais pu écrire cette semaine, suivez donc ce lien : vive le feu!

ça réchauffe.

Libellés : ,

1 Comments:

Anonymous Kamizole said...

Je crois que je n'ai jamais lâché la colère... Des fois elle monte plus vite alors j'explose. Mais il est vrai qu'on avait tout dit, tout prévu. Tant pis pour les imbéciles (je reste plus polie que sur mon blog !).
Il y a quand même force coups de pied au derche et moult baffes qui me démangent... pour ceux qui ont la prétention de nous infliger tout ça et qu'on la ferme en plus ! et ceux qui, n'y ayant aucun intérêt objectif, les ont mis au pouvoir...

8:35 AM  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home