11.4.07

Sarkozy a raison : le crime est génétique. Bebereulnanar en apporte la preuve :




"La menace des sous-hommes.
Les criminels mâles ont en moyenne 4,9 enfants ; un couple criminel : 4,4 enfants ; parents d'enfants médiocres à l'école (3,5) ; la famille allemande : 2,2 enfants ; un couple dans les bons milieux, 1,9 enfants" de Otto Helmut, in Volk in Gefahr (Peuple en danger), Munich, 1937

Cette date et ce lieu d'édition sont évidemment fortuits.
Le grand danger des sous-hommes,c'est qu'ils se reproduisent beaucoup. On le voit bien ici, ils sont pauvres : c'est génétique. Si l'on n'y met fin rapidement, les bons Allemands (riches :c'est génétique aussi) seront submergés par les sous-hommes (génétiquement criminels cela va de soi, même s'il peut paraître étrange qu'un couple criminel soit moins fécond qu'un couple dont le père seul est criminel : c'est bien la preuve qu'ils ont le vice dans la peau)

Deux solutions se proposent :
-Rendre les sous-hommes riches : toutes les lois de la génétique s'y opposent.
-Se débarrasser des sous-hommes. C'est difficile, mais en cherchant un peu dans ce qui s'est publié à Münich dans les années 30 et 40, on devrait pouvoir trouver.

Libellés : , ,

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home