3.4.07

Sarközy et la lepénisation du discours : la gauche "hystérique"


Le professeur Charcot-Zy présente le cas de Ségolène Royal aux Français, dans l'arrière-salle du café du petit Commerce

Hystérique :
Empr. au gr. (dér. de « matrice ») « qui concerne la matrice; malade de la matrice, hystérique », en partic. (s.-ent. ) « les affections de la matrice ». (B. lat. hystericus, mêmes sens) (Trésor de la Langue française).
Sarkozy s'essaye depuis longtemps à la méthode Le Pen qui consiste à envoyer des messages subliminaux à travers des mots qu'il feint de croire innocents : "hystérie" renvoie à la femme, donc à Ségolène Royal, génétiquement incapable du pouvoir, puisque femme.
On se souvient de "Durafour crématoire" et du "détail de l'histoire", on en parle encore en se poussant du coude au coin des comptoirs des Cafés du petit Commerce...

Méthode efficace qui s'adresse à ce que l'identité française a de plus répugnant.

Libellés : ,

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home